Utiliser un scanner avec un Raspberry Pi 3


Les scanners HP Scanjet 4370 (scanner à plat) et Nikon Coolscan V ED (scanner de diapos) qui fonctionnaient parfaitement avec Windows XP (32bits) ne fonctionnenet malheureusement pas avec Windows 10 car Les firmes Microsoft, HP et Nikon n'ont pas jugé utile de fournir les drivers correspondants. Cette façon de procéder est d'autant plus regrettable que certains appareils présentaient un prix d'achat relativement élévé et sont aujourd'hui toujours en bon état... Cette situation pousse de nombreux utilisateurs à mettre à la poubelle des scanners qui fonctionnent pour acheter ensuite de nouveaux scanners. D'autres essaient de trouver des PC d'occasion équipés de Windows XP afin de pouvoir continuer à utiliser leurs anciens scanners. Il en existe cependant une autre solution, relativement simple et économique, qui consiste à utiliser un Raspberry Pi 3 avec lequel on peut faire fonctionner des scanners jugés obsolètes. Pour pouvoir faire fonctionner un scanner avec un Raspberry Pi3, il suffit d'installer, sur le Raspberry Pi, le paquet sane (Scanner Access Now Easy)  et les librairies associées. Les opérations décrites ci-après ont été effectuées en utilisant les scanners HP Scanjet 4370 (scanner à plat) et Nikon Coolscan V ED (scanner de diapos).

1

1) INSTALLATION DE SANE

On installe le paquet sane et les librairies associées sur le raspberry pi à partir du menu "Framboise/Preferences/Add Remove Software" ou avec le terminal en tapant :
sudo apt-get update
sudo apt-get install sane
Remarque : sane fonctionne en ligne de commande; le paquet xsane est l'équivalent de sane mais fonctionne avec une interface graphique.

2) VERIFICATION DE L'INSTALLATION

2.1) On vérifie que le fichier coolscan3.conf est bien présent dans le répertoire /etc/sane.d (Ce fichier ainsi que les librairies .a associées est nécessaire pour pouvoir utiliser scanner de diapositives Nikon Coolscan V ED)
Suite à l'installation, les fichiers suivants doivent se trouver dans les répertoires correspondants pour le scanner de diapos :
/usr/lib/arch_triplet/sane/libsane-coolscan3.a (librairie statique)
/usr/lib/arch_triplet/sane/libsane-coolscan3.so (librairie partagée)
/etc/sane.d/coolscan3.conf (fichier de configuration)

2.2) On saisit les commandes suivantes dans le terminal pour repérer la prise en compte du scanner et noter le n° de périphérique correspondant
sudo scanimage -L
sudo sane-find-scanner

3) UTILISATION

On commence par passer en mode su (root) en tapant su dans le terminal suivit du mot de passe administrateur.

3.1) Utilisation du scanner HP Scanjet 4370
On met un document dans le scanner
On tape une commande dans le terminal (comme ci-après) puis on récupére le fichier image dans le répertoire pi et on l'ouvre avec GIMP
scanimage -x 1000 -y 1000 --resolution 200 --format=tiff >image.tiff

3.2) Utilisation du scanner de diapos Nikon Coolscan V ED
Pour connaitre les options utilisables pour la commande scanimage on tape dans le terminal:
scanimage --help -d coolscan3:usb:libusb:001:011 (ou 001:xxx selon le n° de périphérique obtenu avec sudo sane-find-scanner)
Pour scanner une diapo, taper dans le terminal un commande comme ci-après puis récupérer l'image dans le répertoire pi et l'ouvrir avec gimp
scanimage -d coolscan3:usb:libusb:001:011 --autofocus --depth 14 --format=tiff >image4.tiff

Remarque concernant le scanner de diapos Nikon Coolscan V ED
Il faut veiller
1) à sortir la diapos (appareil vide) (l'appareil doit faire un petit bruit) 2) insérer la nouvelle diapo (l'appareil doit faire un nouveau petit bruit sinon tout éteindre et débrancher et recommencer)
3) lancer la commande après la fin de ce deuxième petit bruit
si cet ordre n'est pas respecter on obtient un message d'erreur du style "périphérique inconnu" ou non reconnu

ANNEXE

2